Affiche tous: Aucun des filtres suivants
× Sujet Genere: Biografico
× Sujet Bibbia. Vecchio Testamento - Libri per ragazzi
× Sujet Autismo - Diari e memorie
× Noms Darras, Isabelle
Affiche tous: Tous les filtres suivants
× Date 2012
× Langues fre

Trouvés 17 documents.

La clef des terroirs [VIDEOREGISTRAZIONE]
0 0

La clef des terroirs [VIDEOREGISTRAZIONE] / un film de Guillaume Bodin

Editions Montparnasse, 2012

Docs citoyens

  • Réservation impossible
  • Copies totales: 1
  • En prêt: 0
  • Réservations: 0

Résumé: Dans les vignes comme à la cave, l’élaboration du vin se joue sur de nombreux détails. Le monde du vin a donc ressenti très tôt l’importance de revaloriser le terroir. Pour respecter au mieux la vigne, les vignerons appliquent de plus en plus les principes de la biodynamie. Cette méthode de la biodynamie consiste à penser l’agriculture au sein d’organismes agricoles complexes en présence d’animaux et de cultures diverses, en totale harmonie avec la nature. La Clef des terroirs présente les véritables enjeux de la biodynamie dans le monde du vin en suivant le travail de vignerons passionnants (les frères Bret, Aubert de Villaine, Olivier Jullien…) dont la priorité est de respecter le terroir pour le transmettre dans son intégrité aux générations futures.

Crime Academy
0 0
Livres modernes

Jacq, Christian

Crime Academy / Christian Jacq

[Paris] : J., 2012

Les enquêtes de l'inspecteur Higgins ; 6

Résumé: Un présentateur vedette de la télévision a une idée géniale : inviter sept assassins qui ont commis le crime parfait. En échange de l'impunité, ils révèleront le nom de leur victime et les circonstances du crime. Au public de choisir le plus exceptionnel et d'élire le vainqueur de Crime Academy, assuré de devenir une star. Atteré, Scotland Yard fait appel à Higgins pour empêcher la diffusion de ce jeu. Un jeu à hauts risques où un assassin a une redoutable envie de gagner. Mondialement connu pour ses romans sur l'Egypte ancienne, Christian Jacq nous invite à découvrir les passionnantes investigations d'un inspecteur de Scotland Yard hors du commun.

Affaires de star!
0 0
Livres modernes

Clark, Carol Higgins

Affaires de star! : roman / Carol Higgins Clark ; traduit de l'américain par Béatrice Taupeau

Paris : Albin Michel, 2012

Résumé: Comment un paisible week-end d'anniversaire en famille peut se transformer en chasse à l'homme. Ou plutôt à la femme... Car la belle Cleo Paradise, star montante du cinéma, a mystérieusement disparu en laissant toutes ses affaires dans la maison qu'elle louait au bord de la mer, et l'excentrique propriétaire a décidé de les mettre en vente lors d'un vide- grenier géant. Alors que les fans de l'actrice accourent de toutes parts, la détective Regan Reilly et sa mère Nora se lancent sur la piste de Cleo, sans se douter que les jours de cette dernière sont peut-être comptés. Une fois encore, Carol Higgins Clark nous offre un délicieux mélange d'humour et de suspense peuplé de personnages aussi farfelus qu'attachants.

Meurtre sur invitation
0 0
Livres modernes

Jacq, Christian

Meurtre sur invitation / Christian Jacq

[Paris] : J., 2012

Les enquêtes de l'inspecteur Higgins ; 5

Résumé: Lorsque six collectionneurs fanatiques reçoivent l'invitation du comte de Lechtworth, l'homme qu'ils haïssent, ils n'en croient pas leurs yeux ! Le comte offre à chacun la pièce de collection dont il rêve, sous réserve de participer à un meurtre. Présent sur les lieux, l'inspecteur Higgins parviendra-t-il à l'empêcher ? Mais n'aurait-il pas été attiré dans un piège ?

Mourir pour Léonard
0 0
Livres modernes

Jacq, Christian

Mourir pour Léonard / Christian Jacq

[Paris] : J., 2012

Les enquêtes de l'inspecteur Higgins ; 8

Résumé: Consacrée à Léonard de Vinci, « l’exposition du Siècle » va-t-elle se transformer en désastre pour l'Angleterre et la Couronne ? Le meilleur expert de l'oeuvre du peintre a été assassiné, et les indices tendent à prouver qu'on l’a fait taire pour que ne soit pas révélée l’existence d'un faux dont la présence causerait un énorme scandale. Et ce meurtre est-il relié à celui d'un milliardaire américain, grand amateur de Léonard ? Clair-obscur et trompe-l’oeil pourraient bien empêcher l'inspecteur Higgins de parvenir à la vérité.

Coup de pub
0 0
Livres modernes

Aspe, Pieter

Coup de pub : roman / Pieter Aspe ; traduit du néerlandais par Emmanuèle Sandron

[Paris] : Albin Michel, 2012

Résumé: Mariage en grande pompe au château de Torens. Pas de chance, le marié, Thierry Steen, publicitaire connu et héritier d'un empire industriel, est assassiné avant la fin de la noce. Van In et Hannelore, qui faisaient partie des invités, se lancent sur les traces du meurtrier. Le mobile du crime serait-il, une fois de plus, l'argent ? Ils ne tardent pas à apprendre que l'agence de pub de Steen était menacée d'une OPA par un concurrent, dont l'un des salariés se suicide quelques jours plus tard. Et pour compliquer le tout, on retrouve dans les toilettes les empreintes d'un tueur à gages mais aussi celles du procureur. L'enquête piétine et Van In, dont les méthodes sont toujours aussi peu orthodoxes, ne se méfie pas assez des femmes.

La chair du limier
0 0
Livres modernes

Belmont, Stéphane

La chair du limier : policier historique / Stéphane Belmont

Paris : Les nouveaux auteurs, 2012

Polar historique

Résumé: Paris 1888. Une série de meurtres sur des prostituées plonge la capitale dans la peur. L’inspecteur Jean Roche et son collègue André Lamier de la Brigade Spéciale vont alors mener l’enquête et suivre la piste du tueur de Paris à Londres. Mal la quête de la vérité va être semée d’embuches. Jean va devoir choisir entre suivre sa hiérarchie, ou suivre son instinct de limier.

Les joyaux du paradis
0 0
Livres modernes

Leon, Donna

Les joyaux du paradis / Donna Leon ; roman traduit de l'anglais (Étas Unis) par William Olivier Desmond

Paris : Calmann-Lévy, 2012

Résumé: Une enquête magistrale menée dans la Venise actuelle sur des secrets d'État, religieux et artistiques vieux de quatre cents ans, mêlant brillamment fiction et réalité. Caterina Pellegrini, musicologue au chômage, accepte à contrecour un poste de documentaliste au sein d'une Fondation à Venise. Contre toute attente, la place n'est pas de tout repos. Deux cousins se disputent l'héritage d'un lointain ancêtre dont la succession serait tranchée par de vieux documents auxquels seule Caterina a accès. Le fameux ancêtre, compositeur baroque et diplomate, remplissait des missions cruciales auprès des cours allemandes pour le Saint-Siège. Mais c'est sa musique qui le rendit immortelle. À mesure que Caterina se passionne pour la biographie de cet homme, elle soulève un mystère : le musicien espion aurait-il trempé dans la plus grave affaire de meurtre de son temps ? Et que trame au juste maître Moretti, élégante avocate, qui travaille pour ses deux descendants ?

La femme au masque de chair
0 0
Livres modernes

Leon, Donna

La femme au masque de chair / Donna Leon ; roman traduit de l'anglais (Étas Unis) par William Olivier Desmond

Paris : Calmann-Lévy, 2012

Résumé: Un soir que la neige tombe sur la Sérénissime, une femme blonde juchée sur des hauts talons et enveloppée dans un manteau de fourrure croise la route de notre cher commissaire Guido Brunetti. Elle s’appelle Franca Marinello, a le visage défiguré, cite Cicéron ou Virgile par cœur, et c’est la femme d’un homme d’affaires vénitien douteux. Brunetti, fasciné, s’arrange pour enquêter sur le mari tout en suivant une autre affaire qu’il pense expédier. Mais le meurtre d’un transporteur routier l’entraîne au cœur d’un trafic de déchets organisé par la Mafia. Derrière ce trafic et l’argent malhonnête qu’il génère, la santé de milliers de personnes est mise en danger. Très vite, des querelles entre les polices italiennes rivales surgissent, les assassinats se multiplient et des visages familiers refont surface… Le Tout-Venise semble mêlé à ces entreprises criminelles. Et la famille de Brunetti aussi.

Le jeu du pendu
0 0
Livres modernes

Kiner, Aline

Le jeu du pendu / Aline Kiner

[Paris] : Liana Levi, 2012

Piccolo

Résumé: Un paysage tranquille de Lorraine, à l'abri du ciel et du vent. Mais l'impression est trompeuse. Les blessures de la guerre, les vieilles haines et la mine y ont creusé bien des failles. C'est dans l'une d'elles qu'un matin d'hiver, le cadavre d'une jeune fille est retrouvé, une corde savamment nouée autour du corps. Le lendemain, on découvre un curieux assemblage de brindilles dans le cimetière du village, à l'endroit même où, en 1944, à la Libération, un homme a été pendu. Simon Dreemer, tout juste muté au SRPJ de Metz, et le lieutenant Jeanne Modover, une enfant du pays, devront sonder les âmes et les souvenirs des «?gueules jaunes?», ces anciens des mines de fer malmenés par l'Histoire. Lesquels des fantômes de la guerre ou de la mine sont revenus pour sacrifier des adolescentes?

Le profil de l'assassin
0 0
Livres modernes

Jacq, Christian

Le profil de l'assassin / Christian Jacq

[Paris] : J., 2012

Les enquêtes de l'inspecteur Higgins ; 4

Résumé: L'assassin les aimait brunes, plutôt jeunes, et avait un sens aigu de la chasse. Détestant les femmes oisives, il tuait ses proies selon un protocole immuable et semblait laisser derrière lui de précieux indices. Et personne, jamais, ne parviendrait à l'identifier. Personne... Sauf, peut-être, l'inspecteur Higgins, s'il comprenait pourquoi l'assassin agissait ainsi.

La dactylographe de Mr James
0 0
Livres modernes

Heyns, Michiel

La dactylographe de Mr James : roman / Michiel Heyns ; traduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Françoise Adelstain

Paris : Rey, 2012

Résumé: En 1907, Henry James engage une nouvelle secrétaire, Theodora Bosanquet, qui demeurera à son service jusqu'à sa mort. Rebaptisée Frieda Wroth par Michiel Heyns elle est la voix de cet étonnant roman dont on ne sait plus vraiment qui est l’auteur en fin de compte, tant Heyns est un virtuose du style jamesien. Combinant faits et fiction, il recrée la petite ville de Rye et la société gravitant autour du « Maître ». Avec, au premier plan, la vie dans Lamb House, la grande maison de brique où se croisent et se recroisent les domestiques imperturbables, les invités bavards et indiscrets, la famille James (le docte professeur William, sa femme et leurs deux enfants), une médium et ses séances de spiritisme, la redoutable meneuse des suffragettes, les jeunes disciples mâles de James, sans oublier Max le chien, tous emportés dans une sorte de tourbillon. Mais la mélancolie n'est pas loin : le lecteur sait, comme Henry James lui-même, que la mort est annoncée. Appréciée pour sa compétence, frustrée de n'être guère plus que la dactylographe du grand homme, qui la fascine mais qu'elle observe d'un oeil critique, prise au centre d'une tragi-comédie à quatre (une histoire de lettres compromettantes à récupérer) dont les principaux acteurs sont la terrifiante Edith Wharton et le beau Morton Fullerton, les deux amis de coeur de Mr James, Frieda, s’efforce, elle, d’obéir au dictum du Maître : « Profitez de la vie autant que vous le pouvez ; c’est une erreur que de ne pas le faire. » Mais vivre aussi a un prix… Amours et tromperies, jeux de dupes, nous sommes vraiment chez Henry James ! Un enchantement de lecture. Caractéristiques

Léon et Louise
0 0
Livres modernes

Capus, Alex

Léon et Louise / Alex Capus ; roman traduit de l'allemand par Emanuel Güntsburger

[Arles] : Actes Sud, 2012

Lettres allemandes

Le parfum du thé glacé
0 0
Livres modernes

Richards, Emilie

Le parfum du thé glacé : roman / Emilie Richards

Paris : Mosaïc, impr. 2012

Résumé: Alors qu'une tempête menace les rivages coralliens de la presqu'île de Happiness Key, cinq femmes vont mettre à l'épreuve leur amitié et, en chemin, découvrir l'amour. La vie amoureuse de Tracy Deloche, ancienne jet-setteuse, traverse une sérieuse zone de turbulences. Mais heureusement pour elle, elle a le soutien complice de quatre de ses amies, qui louent les petits pavillons qu'elle possède en bord de mer. Il y a la pétulante Wanda, toujours prête à rire, qui régale tout le monde de ses pâtisseries décadentes. Mais aussi Janya, la jeune et superbe Indienne qui, malgré un mariage arrangé compliqué, rêve de devenir mère. Ainsi qu'Alice, la courageuse Alice, qui élève seule sa petite-fille bientôt adolescente. Sans oublier Maggie, l'ex-policière et discrète fille de Wanda, dont la vie sentimentale chaotique n'a rien à envier à celle de Tracy. Et tandis qu'histoires d'amour et de famille s'enchevêtrent avec tumulte, une tempête tropicale se prépare, rabattant en rafales secrets et surprises vers les rives de Happiness Key. Pour les cinq amies, c'est l'occasion de découvrir qu'elles ont plus que jamais besoin les unes des autres.

Le dernier vide-grenier de Faith Bass Darling
0 0
Livres modernes

Rutledge, Lynda

Le dernier vide-grenier de Faith Bass Darling : roman / Lynda Rutledge ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Laure Manceau

[Paris] : Chambon, impr. 2012

Résumé: Le 31 décembre 1999, avant le lever du jour, Faith Bass Darling, soixante-dix ans, a une révélation divine durant son sommeil - ou du moins le croit-elle. Elle va mourir avant la fin du millénaire, et doit avant cela se débarrasser de toutes ses possessions. Elle organise alors sur sa pelouse un vide-grenier hors du commun, où l'on peut dénicher des meubles du XIXe siècle, de l'argenterie, de la porcelaine, des bijoux, des lampes Tiffany authentiques - le résultat d'un siècle de consommation ostentatoire accumulée par ses riches ancêtres. Le moindre objet a une valeur quasi inestimable, mais Faith Bass Darling vend tout pour une bouchée de pain : la maladie d'Alzheimer, qui gagne du terrain, lui fait perdre le sens des réalités. Sa fille Claudia, appelée à la rescousse par une amie d'enfance antiquaire de métier, revient donc dans la maison familiale, qu'elle a quittée vingt ans auparavant sans jamais y remettre les pieds. A mesure que les souvenirs de Claudia remontent à la surface (l'accident qui a coûté la vie à son frère Mike et tué dans l'oeuf la carrière de footballeur du meilleur ami de celui-ci, John Jasper, noir, boiteux, devenu adjoint du shérif ; son enfance dans cette petite ville texane où le chemin de fer séparait encore, dans les années 1970, les quartiers blancs des taudis où habitaient les Noirs ; les sentiments qu'elle avait pour John Jasper ; l'alliance de famille qui lui était promise, objet à l'origine d'un quiproquo tragique entre elle et sa mère.), ceux de Faith Bass Darling deviennent de plus en plus confus, emmêlant le présent et le passé (elle revoit son fils Mike, sa fille Claudia mais telle qu'elle était petite fille, elle revit la mort de son mari.). Au terme de cette folle journée, entre la foire d'empoigne à laquelle se sont livrés les gens du voisinage pour mettre la main sur les trésors de Faith, et le grand bazar de la mémoire, tandis que retentiront le décompte du Nouvel An et les feux d'artifices, Faith retrouvera sa fille pour une ultime étreinte. Lynda Rutledge signe avec Le Dernier vide-grenier de Faith Bass Darling un premier roman émouvant et doux-amer sur la mémoire des objets et le "réconfort des choses". Habilement placées en ouverture de certains chapitres, de courtes notices - à la manière de celles que l'on trouve dans les catalogues de ventes aux enchères et consacrées à tel ou tel objet appartenant à Faith, suivies de l'historique qui retrace le parcours dudit objet depuis le jour de sa fabrication - évoquent des pans de l'histoire américaine en quelques phrases, dessinent d'un mot les contours d'une généalogie ou éclairent l'histoire familiale par le biais des objets qui en ont été les témoins. Dans une narration concentrée sur quelques heures, le roman "dépeint" alors, littéralement, le tableau de cette vie rongée par les trous, de cette mémoire en lambeaux, assaillie par l'ombre qui vient.

Les soeurs Ribelli
0 0
Livres modernes

Atlas, Corinne

Les soeurs Ribelli : roman / Corinne Atlas

[Paris] : Fayard, 2012

Résumé: Dans l’effervescence des années 1970, les soeurs Ribelli ont entre 15 et 21 ans. Jeanne, l’aînée, portée par le désir d’émancipation de toute une génération, est convaincue qu'elle se réalisera à Paris, loin du petit hameau du sud de la France où elles sont nées. Brigitte, la cadette, refuse de se conformer à l’idéologie féministe naissante et veut épouser un homme qui fera d’elle une mère au foyer comblée. Elsa, la benjamine, ne doute pas de devenir un écrivain reconnu. Chacune à leur manière, elles bravent les tabous, bousculent l'ordre établi de la famille, affrontent la solitude. Mais on ne commande pas au destin: la vie des Ribelli ne ressemblera pas à leurs rêves de jeunes filles. Une saga de femmes qui nous immerge dans l'Histoire de la France des années 1970 à nos jours. Corinne Atlas est dramaturge et scénariste. On lui doit notamment La Famille Formidable et Le triporteur de Belleville.

À défaut d'Amerique
0 0
Livres modernes

Zalberg, Carole

À défaut d'Amerique : roman / Carole Zalberg

Arles : Actes sud, 2012

Résumé: Dans un cimetière parisien, on enterre une vieille dame. De loin, une femme observe la scène : Suzan a débarqué de Floride le matin même. A présent qu’Adèle n’est plus, l’Américaine se demande si elle a eu raison de détester cette femme qui a séduit son père, Stanley, alors jeune soldat, pendant les folles journées de la Libération de Paris, en 1945. Pourquoi elle a été irritée, voire jalouse, de l’exorbitante aptitude au bonheur qu’ont manifestée ces platoniques tourtereaux octogénaires qu’elle a tardivement réunis à Palm Beach pour tenter de consoler son père de son veuvage. Peut-être parce que la vieillissante “Jewish American Princess” qu’est à présent Suzan n’a jamais été douée pour la vie, n’a jamais su aimer - seulement obéir ? Que, brillante avocate, elle a perdu foi en son métier, se shoote au jogging pour oublier ses frustrations, et que, divorcée, ayant fait le choix de ne pas avoir d’enfants, elle n’a rien à transmettre ? Adèle, au moins, c’était la vie, excessive, débordante. Une spectaculaire survivante - aux pogroms en Pologne, à l’exil en France, à deux guerres mondiales, à l’exode - même les camps l’avaient épargnée. Mais est-ce que cela donne tous les droits et surtout celui de la rendre elle, Suzan, encore plus malheureuse ? Près de la tombe, une femme se tient un peu à l’écart du groupe : Fleur a aimé son arrière-grand-mère, Adèle, au moins autant qu’elle a fini par détester Sabine, sa mère dépressive, et toutes les autres femmes de sa lignée. Elle s’est fabriqué une famille à elle, résolument “inédite”, avec ses trois amours : son mari Julio venu d’Argentine et leurs deux fils. Adèle a toujours fasciné Fleur, avec son vouloir-vivre impérieux et presque tyrannique, son adaptabilité, depuis l’enfance, aux situations les plus tragiques, sa séduction dévorante (dont toutes les photos attestent) restée intacte, malgré les épreuves inhumaines de ces années passées à Paris - dans le quartier de Beaubourg où les réfugiés juifs avaient refondé leur communauté meurtrie et précaire -, avec sa capacité têtue, épuisante, à réaliser de petits miracles, à sauver des vies autour d’elle, à commencer par celle de l’amour de sa vie, son mari, Louis, auquel, jusqu’à la fin, elle est restée fidèle. Cette personnalité rayonnante - ou écrasante, c’est selon - qui n’a cessé d’éblouir son vieux père, l’Américaine n’en a eu, à Palm Beach, qu’un bref aperçu, et de surcroît dans sa “version senior”. Si, comme Fleur (qui va bientôt s’y employer afin de prendre, à travers Adèle, la mesure de la seule hérédité qu’elle accepte de se reconnaître), elle se plongeait dans l’histoire individuelle d’Adèle et dans la grande Histoire que celle-ci a, plus que traversée, incarnée, elle en saurait davantage sur “la française”, sa “rivale”, et sur la communauté de souffrance et d’amour dont elle est issue et d’où elle a tiré sa force exceptionnelle. Elle saurait comment Etele est devenue Adèle. Mais, comprend-elle alors, elle a peut-être, elle aussi, “son” Adèle en la personne de Sophia, sa tante, la sœur de sa mère, mondialement célèbre pour avoir été la première femme blanche à militer contre l’Apartheid en Afrique du Sud où elle a fait le choix de s’installer, plus de cinquante ans auparavant. C’est donc par le truchement indirect de “la française” honnie que Suzan va, à la veille des attentats du 11 Septembre, rejoindre à Cape Town, cette autre vieille dame afin de renouer avec la vérité de son histoire de fille trop peu curieuse, et découvrir enfin en quoi sa propre mère, Lisa, a, forte de renoncements assumés, embrassé une autre forme d’héroïsme, plus modeste, auquel il convient sans doute de donner le nom d’amour. Par delà sa capacité à nouer ensemble, sur trois générations et sur trois continents, les fils de l’histoire individuelle et collective, le roman de Carole Zalberg se signale par sa capacité à détourner, subtilement, le “roman de la filiation” de sa mécanique obligée, à en proposer une lecture ouverte. En confrontant l’exil subi (Adèle) ou choisi (Sophia), à l’errance, “sans étiquette”, d’une Américaine presque ordinaire (Suzan) ou au périlleux voyage dans l’interprétation du passé (Fleur), sans jamais instaurer, entre ses personnages, de suspecte hiérarchie, Carole Zalberg nourrit son roman d’une décision d’écriture qui en féconde admirablement l’ambition et la sensibilité. A nouveau crédités de l’humanité profonde qu’ils ont un jour eux aussi incarnée, les fantômes y gratifient l’existence de ceux qui prennent leur suite sur la scène du monde d’un legs d’amour et de souffrance, qui, sans consoler quiconque de vivre ou de mourir, façonne l’authentique présence que les vivants sont tenus de s’accorder à eux-mêmes, faisant de la découverte de l’autre la condition d’une authentique connaissance de soi.